Qi Gong

Définition

Qu’est ce que le Qi Gong ?

Le Qi Ggong est un terme générique par lequel on désigne en Chine, depuis les années 1950 et dans une certaine visée scientifique, une réinterprétation des techniques chinoises anciennes de l’énergie. En chinois, qi, 气, signifie énergie ; gong, 功, comprend l’idée de travail, accomplissement et mérite. La diffusion récente du terme Qi Gong renvoie à un ensemble de recettes psycho-physiologiques empruntées aux univers des pratiques médicales, martiales ou spirituelles, prenant racine dans l’alchimie taoïste ou le corpus des sagesses bouddhistes ou confucéennes, dont la Chine socialiste moderne prétend ne conserver que ce qui est conforme aux exigences modernes de scientificité.

Le Qi-Gong et la médecine chinoise

Principe

Toutes les écoles partagent l’idée d’un travail commun sur les trois principes de la forme corporelle (形, xing) de la technique du souffle (气, qi) et de la direction d’une intention (意, yi), même si des subdivisions se font, en général selon les concepts de styles durs ou doux, statiques ou dynamiques.

Historique

Les racines du Qi Gong

Sous le terme « nourrir la vie » (en chinois Yang sheng, 养生), on trouve traces de ces pratiques dans la lecture des classiques anciens, tel que l’Œuvre Complète de Zhuangzi, aux alentours du IV e siècle avant notre ère. Il est raisonnable de supposer, notamment au regard de l’imaginaire animalier de ces gestuelles, que leurs racines plongent dans le fonds immémorial des convictions et pratiques chamaniques.

Applications en santé

Malgré les querelles idéologiques qui ont secoué le monde du Qigong lors de la Fièvre des années 1978-1999, les
pratiques continuent de mobiliser l’intérêt des centres hospitaliers spécialisés (tel que le Guo Lin Qigong pour le traitement du Cancer et de nombreuses pratiques de Qi Gong dans la prévention et le maintien en santé), mais aussi de constituer l’entrainement de maîtres d’arts martiaux internes ou d’artisans spécialisés (en calligraphie par exemple).

Le Qi-Gong : applications pratiques

Résumé d’après Daniel Concas, Marie Paule Torre et Jérôme Ravenet,
enseignants de Qigong.

Bibliographie

David Palmer La fièvre du Qigong, Guérison, religion et politique en Chine : 1949-1999, Paris, EHESS éd., 2005, 511 p.

Catherine Despeux Le Qigong du Zhou Lüjing. La moelle du Phénix Rouge, Paris, Guy Trédaniel éd., 288 p.

Catherine Despeux La gymnastique (daoyin) dans la Chine antique, Paris, Études chinoises vol. XXIII, p. 45-81.

Zhou Jinghong & Jean Becchio Le Qigong de la Sagesse, Paris, éd. Youfeng, 2003, 142 p.

Centre de Gestion du Qigong pour la santé Wu Qin Xi (les Cinq Animaux), éd. en Langues étrangères, Pékin, 2011.*

*On trouve dans cette édition, une série d’ouvrages pratiques de référence sur la nouvelle codification officielle des formes traditionnelles au sujet des Huit Brocarts, Six Sons Thérapeutiques, etc.

Guyon A, Ravenet J, Midol N  (2021) Les arts énergétiques dans le dialogue des paradigmes scientifiques : bilan d’étape des bénéfices des disciplines corps-esprit (Yoga, Tai-chi, Qi-gong) | Staps 2021/2 (n° 132), pages 83 à 94.

Johnson JA (2009) Traité de Qi Gong médical – T1 – Anatomie et physiologie énergétiques. Eds Charriot d’Or.

Johnson JA (2013) Traité de Qi Gong médical – T2 : Alchimie énergétique. Eds Charriot d’Or.

Johnson JA (2015) Traité de Qi Gong médical – T3 – Diagnostic différentiel, principes de traitements et protocoles cliniques. Eds Charriot d’Or.

Jwing-Ming Y (2018) Les racines du chi-kung (Qi-gong). Eds Budo.

Ferrando A (2017) Qigong Tuina Tome 1 – Massage et automassage. Eds Charriot d’Or.

Ferrando A (2018) Qigong Tuina Tome 2 – Pratiques d’autoguérison par le Qigong. Eds Charriot d’Or.

Ferrando A (2020) Qigong Tuina Tome 3 – Philosophie et diagnostic. Eds Charriot d’Or.

REQUENA Y (2021)Qi Gong et Cancer.  Eds Tredaniel.

En apprendre davantage sur les thérapies manuelles