Danse thérapie

Définition

Qu’est-ce que la danse thérapie ?

La danse est un mouvement de l’être (corps-esprit) généralement induit, structuré et rythmé par la musique. Elle est une forme universelle d’expression humaine qui constitue une activité physique et un langage corporel impliquant un engagement moteur, cognitif, visuo-spatial, émotionnel et social. Les bienfaits thérapeutiques de la danse sur la santé du corps et de l’esprit sont multiples. En se basant sur des approches de danse thérapeutique, la danse peut agir positivement sur le cerveau et les nerfs et ouvrant un large éventail d’opportunités de traiter la santé corps-esprit. Les séances de danse thérapie proposent des mouvements de danse adaptés aux possibilités de chaque patient. La thérapie par la danse vise à améliorer l’intégration sociale, ainsi que la dynamique relationnelle. Grâce à cette forme de thérapie, les pratiquants acquièrent un sens plus profond de la conscience de soi à travers un processus méditatif qui implique le mouvement et la réalisation de leur corps.

danse thérapie

Historique

La danse-thérapie trouve son origine dans la danse, expression artistique ancienne, très codifiée à certaines époques, mais renouant au XXeme siècle un désir d’expression individuelle. Elle y allie psychisme, éveil de soi et mouvement. Un domaine de recherche appelé «soma-esthétique» a émergé pour mieux comprendre comment les mouvements corporels et les aspects de communication non verbale de la danse contribuent aux processus cognitifs et émotionnels du cerveau. La théorie de la soma-esthétique affirme que la danse permet de «pénétrer sous les surfaces cutanées et les fibres musculaires, réaligner nos os et mieux organiser les voies neuronales à travers lesquelles nous nous déplaçons, ressentons et pensons» (Shusterman, 2008). Cette théorie est étroitement liée aux théories de Damasio en neurosciences cognitives, qui incluent le corps dans les processus neurologiques (Damasio 2010).

Effets physiologiques de la danse

Les neurosciences de la danse, en montrant comment la danse peut agir positivement sur le système nerveux montrent les avantages de la danse-thérapie à la fois dans la prévention et les soins de santé et ouvrent un large éventail d’opportunités d’approches thérapeutiques de la danse. La pratique de la danse mobilise de nombreux réseaux neuronaux à travers tout le cerveau puisqu’elle implique la sensori-motricité, l’équilibre, la coordination motrice, la proprioception, mais aussi l’apprentissage et mémorisation de mouvements. La musique peut induire des souvenirs, des mouvements, des émotions, … En plus d’un effet sur la plasticité cérébrale, la danse affecte également largement la plasticité de la moelle épinière et des nerfs périphériques dans tout le corps. La pratique de l’exercice, y compris la danse, peut aider la moelle épinière et la récupération nerveuse après des blessures, via la régénération axonale par des mécanismes, impliquant des neurotrophines. L’exercice favorise la formation de jonctions neuromusculaires et la santé des tissus neuromusculaires, améliorant la motricité. Elle peut également favoriser la récupération de la fatigue neuromusculaire périphérique. Enfin, les exercices d’équilibre aident également à réduire les symptômes chez les patients atteints de neuropathies périphériques.

Applications en santé

Actuellement, on observe un intérêt croissant pour la danse en tant qu’intervention thérapeutique pour diverses indications cliniques allant des troubles neurologiques, y compris la schizophrénie, la dépression, les maladies neurodégénératives telles que la maladie de Parkinson et la maladie d’Alzheimer, à la prévention et à la gestion de la démence. Grâce à cette forme de thérapie, les participants acquièrent un sens plus profond de la conscience de soi grâce à un processus de médiation qui implique le mouvement et la prise de conscience de son corps. Par rapport à d’autres formes de traitements de rééducation, la danse-thérapie a l’avantage de permettre une expression créative et d’être une approche holistique, impliquant le corps, les pensées, les émotions et l’esprit.
La danse thérapie est enseignée en France dans plusieurs Diplômes Universitaires d’Art thérapie.

la danse II - Picasso

Résumé d’après Alice Guyon (chercheuse) et Sandrine Cochet (danse-thérapeute).

En apprendre davantage sur les thérapies manuelles