Sports

Contexte & Origine

L’activité physique reconnue comme une thérapeutique pour le cancer

Depuis le milieu des années 2000, de nombreux essais cliniques ont montré l’intérêt d’une pratique physique et sportive en prévention des cancers, mais également pour lutter contre les effets secondaires des traitements, diminuer les taux de complications et les risques de rechute tumorale ainsi que les maladies cardiovasculaires, l’obésité, le diabète, la dépression etc… Depuis 2011, la Haute Autorité de Santé a reconnu l’Activité Physique et Sportive comme une thérapeutique non-médicamenteuse. La Fédération Nationale CAMI Sport et Cancer a été la première, en 2000, à proposer des séances de pratiques physiques et sportives aux patients touchés par un cancer pendant et après les traitements. Elle s’appuie sur les critères édictés par les recommandations internationales et sur une Commission scientifique composée d’oncologues, d’experts de la médecine du sport, de la physiologie et de la pédagogie sportive.

Sport et thérapeutique

Philosophie & Protocole

Le maintien des capacités physiques et physiologiques du patient est un enjeu majeur

Ce maintien doit lui permettre à la fois de conserver une qualité de vie et d’améliorer ses chances de guérison. L’approche doit être holistique et humaniste. Par ailleurs, pour intégrer les programmes de la CAMI, les patients bénéficient d’entretiens individuels initiaux et continus afin d’évaluer leur capacité physique et motrice, de définir des objectifs précis et concevoir un ensemble d’exercices spécifiques permettant de les atteindre.

Principes fondamentaux

Une méthode qui s’applique sur le Médiété®

La CAMI s’appuie sur le Médiété® méthode pédagogique développée par l’un de ses fondateurs, Jean-Marc Descotes, et de 15 années d’expertise de pratiques auprès des patients dans l’optique d’apprendre par le mouvement à utiliser son corps avec efficience et sécurité malgré les altérations physiques. Tous les intervenants de la CAMI maitrisent cette méthode. Ils en acquièrent les principes au sein du Diplôme Universitaire « Sport et Cancer » à l’Université Paris 13. Cette approche permet de prendre en charge tous les patients touchés par un cancer solide ou hématologique, quels que soient l’âge (enfants, adultes, seniors), le type de cancer, le type de traitements, le type d’effets secondaires, la nature des altérations physiques, les antécédents sportifs, etc. sauf contre-indications établies par la Commission Scientifique.

Médiété méthode pédagogique

Résumé d’après le texte initial de Patrick Dupeux, CAMI 06. Ancien Membre conseil OMCNC.

Vous souhaitez assister à nos évènements tout au long de l’année et affiner vos connaissances ?